Vous êtes ici

Passengers Lab : Un hub de designers à Sousse

Passengers Lab : Un hub de designers à Sousse

par Lilia Blaise / jan 13, 2017 / 0 commentaires
Catégories: 

Passengers Lab

Designer et architecte d’intérieur de formation, Aymen Soussi et Abir Zekri ont ouvert depuis 2015 l’un des premiers espaces de coworking à Sousse. Leur but est de décentraliser la vie culturelle focalisée sur Tunis et de créer un vrai hub pour les designers de la région. Rencontre.

 

Un canapé façon mobilier nordique dans une petite pièce, quelques chaises et tables dans d’autres. En plein centre-ville de Sousse, l’espace de Passengers Lab est une sorte de niche pour les travailleurs indépendants. Loin de la villa Cogite au lac de Tunis ou du spacieux Start-up Haus plus au centre-ville, Passengers Lab est devenu un premier point d’ancrage et une bulle pour quelques entrepreneurs qui y travaillent régulièrement. A l’origine du projet, Aymen Soussi et Abir Zekri deux résidents de la ville qui s’y sont installés en 2012.

“Nous avions ouvert un espace culturel en 2013 sur la route touristique qui rassemble un design store, une galerie d'art et petit café. Et certaines personnes venaient spontanément y travailler car l’endroit était calme” témoigne Aymen. Après la révolution, il a l’idée de créer un espace de coworking digital plus accessible en centre-ville et proche de l’école des Beaux-Arts.

“Nous avions un réseau culturel très centralisé sur Tunis et nous voulions le décentraliser à travers un lieu où les gens puissent se retrouver et échanger” dit Aymen.

Suite à un partenariat financier avec l’ONG Hivos, Aymen et Abir ouvrent Passengers Lab avec des forfaits pour les étudiants, les enseignants et les entrepreneurs.

“C’est encore un peu difficile d’avoir une communauté car il n’y a pas de culture du coworking à Sousse, mais l’avantage de Passengers Lab est aussi de proposer une mise en réseau culturelle et une résidence d’artistes

 

     

L’espace est relié à plusieurs galeries de Sousse pour l’organisation d’événements culturels. Les deux designers essayent aussi d’entamer une série de workshops expérimentaux pour les artistes et de profiter de l’écosystème entrepreneurial dans la régions qui est plus concentré sur le commerce en ligne, l’internet des objets que sur l’aspect artistique.

“L’autre problème c’est qu’il y a une vraie mentalité où chacun pense que tout se passe à Tunis alors que le marché de l’art est saturé sur place et que nous pouvons vraiment créer d’autres hubs culturels en dehors de la capitale” avance Aymen.

 

L’équipe de Passengers Lab est en train d’aller hors de Sousse pour créer un événement en octobre 2017, Tunis design week sur le modèle d’un événement similaire tenu dans dans d’autres pays.

 

“La design week met en relation différents acteurs dans le domaine du design avec des acteurs internationaux et nous aimerions qu’à terme, cela crée un vrai réseau pour les designers ici, même étrangers qui sont souvent perdus par manque d’informations quand ils arrivent ici” conclut Aymen.

 

 
Crédit Photo: Page Facebook de Passengers Lab.
 
Adresse:
10, Boulevard Mohamed Maarouf,
Immeuble Chahdoura, Sousse
 

Dans la même catégorie