Vous êtes ici

Lancement de "Smart Tunisia"

Lancement de "Smart Tunisia"

par Maher Mhidi / nov 30, 2015 / 0 commentaires
Catégories: 

Une conférence de presse a eu lieu ce 26 novembre 2015 à l'occasion du lancement officiel de Smart Tunisie (la Tunisie intelligente) avec la signature des premières conventions avec des entreprises internationales et nationales à l'hôtel la Maison Blanche (Tunis).

Nooman Fehri, ministre des Technologies de la Communication et de l’Economie Numérique, Zied Laadheri, ministre de la Formation Professionnelle et de l’Emploi et Wided Bouchameoui, Présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) étaient présents pour donner le coup d'envoi officiel de Smart Tunisia.

Smart Tunisia est un programme national réalisé dans le cadre d'un partenariat public-privé destiné à faire de la Tunisie un hub technologique qui vise à attirer d'avantage d'investisseurs dans le pays. Il a pour objectif la création de 50 000 mille emplois d'ici 2020 moyennant un montant global d'investissement de 500 millions de Dollars.

La conférence a été initiée par une minute de silence en hommage aux victimes de l'attentat qui a eu lieu ce mardi 24 novembre à Tunis. La présentation de ce projet a été faite par le président de Smart Tunisia, Raouf Mhenni. En effet, ce programme repose sur 3 axes qui sont les suivants: Promouvoir la Tunisie comme destination compétitive pour l’Offshoring et faire connaitre les atouts de la Tunisie dans ce secteur. Aider les différents acteurs dans le pays à préparer un réservoir de talents et de compétences aptes à travailler dans les entreprises du secteur de l’Offshoring.

Etablir une norme de standard pour les bâtiments selon les normes internationales de façon à inciter les promoteurs public et privé à construire des bâtiments qui soient conformes aux attentes des investisseurs. Mhenni a indiqué qu'un emploi crée grâce à ce projet est un emploi à forte valeur ajoutée et que les salaires dans ce secteur dépasseront de loin le salaire moyen actuel. Prenant la parole pour exprimer leur enthousiasme à propos de Smart Tunisia, les intervenants ont signalé l'importance de cette initiative, affirmant qu'il s'agit d'une note positive qui va motiver d'avantage les jeunes ingénieurs et techniciens du pays. Ils auront l'occasion d'améliorer leurs compétences grâce à ce programme qui va dynamiser l'économie tunisienne, surtout que dans ce même cadre, des projets seront établis dans les régions intérieures en Tunisie. Noomen Fehri a annoncé que pour le moment, 6% des objectifs de ce programme ont été atteint et que parmi les créations d'emplois actuels, 450 postes ont été attribués à des personnes compétentes à Gabes et Tozeur. Une douzaine d'institutions ont signé des conventions de partenariat, parmi lesquelles on retrouve Vermeg, IntilaQ et Business&Decision.

Dans la même catégorie