Vous êtes ici

Et si on s'inspirait des meilleurs systèmes d'éducation dans le monde?

Et si on s'inspirait des meilleurs systèmes d'éducation dans le monde?

par Maher Mhidi / jan 18, 2016 / 0 commentaires
Catégories: 

La réforme du système éducatif en Tunisie suscite le débat dans le pays. Plusieurs mesures ont été prises par le ministère de l'Education depuis 2015, dont la supression des cours particuliers et l'abandon du système de "la semaine bloquée" pour les examens.

En fait, toutes ces initiatives ont pour objectif d'améliorer le système de l'enseignement, de plus en plus critiqué.

Wajjahni fait un tour sur les meilleurs systèmes d'éducation dans le monde, hisoire de nous inspirer un peu!

  • Le système finlandais: 

Il se base essentiellement sur la gratuité de la scolarité, l'Etat prend en charges tous les frais reliés aux études tels que le transport, les fournitures, et la cantine. L'égalité des sexes est très respectée, et le système d'attribution des notes varie de 4 à 10 points de façon à ce qu'aucun élève n'ait un 0, note assez démoralisante qui est souvent attribuée chez nous.

  • Le système sud-coréen:

Selon le site contrepoints, le jour où les sud-coréens passent le test d'entrée à l'université, "le pays entier démarre sa journée une heure plus tard : administrations, entreprises, bourse, afin de s’assurer qu’aucun problème de circulation n’empêchera un jeune d’arriver à l’heure ; et au moindre problème, il lui suffit d’appeler la police dont l’unique mission consiste, à ce moment particulier, à l’aider à arriver à l’heure. Le trafic aérien est suspendu, non pas comme souvent en France en raison des grèves, mais durant les énoncés et les épreuves orales, pour permettre à tous d’entendre correctement."

Dans un autre article du Monde.fr, la Corée du Sud consacrait en 2013 7,6%  de son PIB à l'éducation ce qui a mené à un taux d'alphabétisation  de 97,8% .

  • Le système estonien:

En Estonie, tout enfant ayant atteint l'âge de 7 ans est obligatoirement soumis à la scolarisation et ce jusqu'à ses 17ans. L’éducation de base est financée par l’Etat. L’année scolaire s’étend sur 175 jours et dure, vacances comprises, du 1er septembre jusqu’en juin.

La gestion du temps et la communication sont des éléments prioritaires dans l'enseignement estonien, sans oublier l'usage quasi-obligatoire des technologie de l'information et de la communication dans les écoles. 

  • Le système canadien: 

Au Canada, il n’y a pas de ministère national de l’Education, chacun des trois territoires et des dix provinces du pays est responsable de sa propre politique en matière d’éducation, d’enseignement supérieur et de recherche. D’après la loi, les enfants doivent aller à l’école dès 5 ans jusqu’à 16 ans.

Le système éducatif canadien est structuré comme suit : niveau élémentaire (de la maternelle à la 6ème ou 8ème année, selon les provinces), niveau secondaire (de la 8e ou 9e à la 11e ou à la 12e année), puis niveau postsecondaire (du lycée à l’université). L’année scolaire s’étend généralement de septembre à décembre, puis de janvier à mai, et certains programmes d’été sont offerts de juin à août.

Selon le site educationau-incanada.ca :

-Plus de 300 000 étudiants internationaux ont choisi le Canada en 2013
-Le Canada compte 4 universités parmi les 100 premiers établissements du Classement mondial des universités de Shanghai (2014).
-Cinq écoles de M.B.A. (maîtrise en gestion) au Canada figurent parmi les 100 premières du Classement du Financial Times (2014).
-Les étudiants canadiens ont obtenu d'excellents résultats en lecture, mathématiques et sciences et se classent en tête des pays anglophones et francophones selon le Programme international pour le suivi des acquis des élèves de l'OCDE (PISA).
-La recherche universitaire compte pour plus de 1/3 des efforts de recherche du Canada, ce qui représente l’un des taux les plus élevés parmi les pays membres de l’OCDE et du G8.
 
Le succès de ces modèles d'éducation devrait nous servir d'exemple à appliquer dans nos écoles, certes il y a un budget d'Etat qui nous limite souvent à effectuer quelques projets ou à appliquer de nouvelles méthodes d'enseignement, mais il faudrait prendre en considération à long terme, les points forts des autres systèmes afin d'améliorer nos compétences et garantir une meilleure éducation à nos jeunes.

 

 

Dans la même catégorie