Vous êtes ici

Conférence IHEC Events sur l'événementiel en Tunisie: "Derrière le stress, une passion"

Conférence IHEC Events sur l'événementiel en Tunisie: "Derrière le stress, une passion"

par Maher Mhidi / nov 20, 2015 / 0 commentaires

A l'occasion de la semaine mondiale de l'entrepreneuriat, le club IHEC Events a organisé jeudi 19 novembre 2015 une conférence intitulée "Les acteurs majeurs de l'événementiel" à l'Institut des Hautes Etudes Commerciales de Carthage.

Les intervenants étaient des spécialistes de l'événementiel : Alia Bouzid, agence Dix Versions, Maher Askri, DGA d'Ask'Event, Tarek Bouhaffa de Mediacom et fort de 31 ans d'expérience, Issam Allani d'Intervalle Events, Karim Jelliti de Teskerti.tn, Nawfel Saïdi spécialiste dans la sécurité des événements, et le jeune Haythem Fantar, 24 ans, fondateur de l'agence Cream.

Tous ces intervenants ont organisé des soirées à thèmes, des conférences, des foires, des mariages, des concerts, des inaugurations, etc. Ils sont venus raconter aux étudiants le quotidien d'un organisateur d'événements. C'est un travail très difficile car il faut gérer les caprices des clients, qu'il s'agissent de stars ou de personnes ordinaires, tout doit être fait à la perfection: la lumière, la scénographie, la sécurité, le choix du thème, le choix du lieu et on en passe.

Les organisateurs sont souvent confrontés à différents challenges à savoir le temps, le budget, le thème, l'effectif à gérer et la nourriture. D'ailleurs, "si vous servez un bon plat pendant une cérémonie, cela pourrait cacher les incidents ou les défauts de l'organisation", explique Maher Askri.

Mais derrière tout ce stress, il y a une grande passion. Comme tout autre métier, il faut aimer ce qu'on fait et surtout continuer à innover pour pouvoir avancer et se faire un nom.

L'originalité est aussi importante. Issam Allani a indiqué que dans ce domaine, les prestataires sont les mêmes, mais l'idée diffère: "Pour commencer dans l'événementiel, il faut avoir une une idée et savoir la vendre à une cible bien déterminée".

Intervenant le plus jeune du panel, Haythem Fantar a fait ses premiers pas dans ce monde à l'âge de 18 ans en participant à l'organisation des événements universitaires. Il a officiellement lancé sa propre boîte avec des amis il y a quelques mois.

Enfin, Karim Jelliti a expliqué le concept de son site teskerti.tn : un système de billetterie en ligne qui sert d'intermédiaire entre les clients et les organisateurs d'événements et concerts.

La conférence a été clôturée par une session de questions/réponses ouvertes avec les étudiants.

Dans la même catégorie