Vous êtes ici

Comment bien négocier votre salaire?

Comment bien négocier votre salaire?

par La Rédaction / Juin 10, 2015 / 0 commentaires
Catégories: 

Vous êtes souvent gêné pour négocier votre salaire lors d'un entretien d'embauche? Wajjahni a demandé à Walid Rouatbi, expert en Recrutement et en Ressources Humaines quelle était la meilleure façon d'aborder le sujet.
 
Notre conseiller a insisté sur la nécessité d'éviter de parler du salaire dès le début de l'entretien, car cela peut avoir un impact négatif sur le recruteur. En effet ce dernier peut être amené à considérer le salaire comme la seule motivation du candidat en  postulant à cet emploi.
 
Quelles sont les clés pour bien négocier le salaire?
 
Tout d'abord, parler de la rémunération doit être à la phase finale de l'entrevue. Il est aussi préférable que ce soit le recruteur qui aborde le sujet en premier et non le candidat.
 
- Le candidat doit alors demander une augmentation qui varie entre 20% et  30% par rapport à son salaire actuel s’il s’agit des mêmes conditions. A cela pourrait s’ajouter un certain montant pour indemniser les avantages exceptionnels comme les avantages en nature (Tickets restaurants, forfait téléphonique, voiture de service …) et que l’entreprise qui recrute n’offre pas à l’ensemble de son personnel.
 
- Le candidat peut également demander une augmentation supérieure à 30% dans le cas où il a bénéficié récemment d’une formation diplômante supplémentaire (Master, MBA, etc.) ou d'une formation qui représente une réelle valeur ajoutée pour la nouvelle fonction (SAP, ERP, …).
 
- Le candidat doit préparer des arguments convaincants pour discuter son salaire, comme par exemple :
 
le changement d'une entreprise à une autre est considéré comme risqué, il est donc normal d’indemniser cette prise de risque.
les nombreuses années d'expérience dans la même entreprise ont fait que le rythme d’évolution du salaire était assez lent et qu’il est donc logique  d’actualiser le niveau de salaire par rapport aux standards du marché.
il y aura une augmentation conséquente du trajet qui sépare le domicile du candidat de son nouvel emploi, ce qui nécessite une indemnité de transport.
- Dans le cas où le recruteur pose la question relative au salaire exigé : « Quel salaire voulez-vous avoir ? », le candidat doit citer un nombre clair et précis, comme par exemple «900 dinars» ou dire « à partir de 900 dinars », en évitant les réponses comme «entre 800 dinars et 1.000 dinars ».
 
Le montant peut être, exceptionnellement, revu à la hausse si les informations sur le poste à pourvoir ainsi que les responsabilités qui lui incombent, n’ont pas été présentés de manière détaillée avant d’arriver à ce stade d’avancement de l’entretien.
 
- Le candidat ne doit pas se fier aux promesses verbales de révision salariale telle que « C'est un salaire de départ, vous serez augmenté après la fin de la période d’essai ou après une certaine période ».  Il doit exiger que cette promesse soit écrite et clairement spécifiée dans le contrat de travail qu’il va signer. 

Dans la même catégorie