Vous êtes ici

Atelier GIZ: Réflexion sur l'appui Post-création pour les promoteurs

Atelier GIZ: Réflexion sur l'appui Post-création pour les promoteurs

par Maher Mhidi / déc 09, 2015 / 0 commentaires
Catégories: 

L'agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) a organisé hier, mardi 8 décembre 2015, un atelier de réflexion sur l'appui post-création pour les entrepreneurs,en partenariat avec le Ministère de l'Industrie de l'Energie et des Mines.

Mouna Haouachi, experte en entrepreneuriat, a donné des pourcentages suite tirés d'une étude basée sur les trois axes suivants:

  • L'offre internationale
  • Le terrain tunisien: les services offerts par les organismes publics au profit des promoteurs.
  • Les entrepreneurs: leurs besoins en matière d'accompagnement.

80% ont déclaré avoir des compétences managériales moyennes, voire faibles.

72% des entrepreneurs n'ont pas bénéficié de ce type de services.

63% des projets n'ont pas été réalisés.

Deux ateliers en parallèle ont été organisés, le premier se rapportant à l'offre et le second à la demande des services post-création.

Les problèmes liés à l'offre:

Les compétences managériales qui se résument en un manque de vision et de stratégies entrepreneuriales, des problèmes de communication et de réseautage et une mauvaise estimation des fonds de roulement.

D'autres points ont été aussi évoqués tels que l'écosystème entrepreneurial, la professionnalisation du métier d'accompagnateur et l'ingénierie des processus de l'offre d'accompagnement.

Les solutions proposées:

Instaurer des mécanismes de sélection et de segmentation, former au métier du chef d'entreprise (formations en management, commercialisation, etc) et dynamiser la synergie et la coordination entre les structures.

Les problèmes liés à la demande:

Lourdeur au niveau administratif, le marché parallèle, financement quasi inexistant pour les entreprises qui souhaitent développer leurs activités, inadéquation entre le profil de l'entrepreneur et son projet, etc.

Les solutions proposées:

Créer un centre de veille afin de faciliter l'accès à l'information pour mieux gérer les risques, élaborer un programme d'évaluation de compétences entrepreneuriales avant le lancement d'un projet et surtout vulgariser les événements et les programmes qui exposent les échecs entrepreneuriaux afin d'apprendre des erreurs des autres.

Cet événement est le premier pas vers la création d'un programme qui vise à repérer les difficultés rencontrées par les entrepreneurs en phase de post-création de leurs entreprises puis identifier leurs besoins afin de pouvoir leur fournir un accompagnement complet durant cette étape de leurs projets.

 

 

 

 

 

 

Dans la même catégorie