Vous êtes ici

Amine Chouaieb, un jeune entrepreneur très inspirant

Amine Chouaieb, un jeune entrepreneur très inspirant

par Nawel Bizid / Juin 03, 2015 / 0 commentaires
Catégories: 

Il s’appelle Amine Chouaieb, il a 29 ans et il est le fondateur de la Startup tunisienne Chifco, valorisée aujourd'hui à plus de 2 millions de dinars. 

Lancée en 2010 en France et en 2011 en Tunisie, Chifco est spécialisée dans l’internet des objets (IoT), un domaine en pleine évolution. La startup emploie actuellement une trentaine de personnes et opère dans cinq pays différents : Tunisie, France, Algérie, Afrique du Sud et Etats Unis. 

Nous avons rencontré l'homme derrière cette belle réussite entrepreneuriale. Loin des chiffres et des courbes de croissance, dans cet entretien,et pour la première fois, Amine Chouaieb livre les  secrets de sa réussite, et confie aussi ses échecs. Il expose ses points de vue et nous raconte des anecdotes de sa vie de jeune entrepreneur. Interview

 

Wajjahni : Chifco est spécialisée dans la sécurité et l'optimisation de l'énergie. Ce n'est pas un domaine qui intéresse beaucoup les Tunisiens. Comment avez-vous eu l'idée d'entreprendre et de lancer une startup dans ce secteur?

Amine Chouaieb : Il y a deux axes dans l’entrepreneuriat, soit une startup avec un modèle de croissance rapide et donc, il faut qu’elle  soit assez innovante avec une vision et des valeurs qu’on investit dans la création de la boite, et pas forcément de grandes ressources financières. Soit des entreprises, des PME, qui ont un modèle plus ou moins classique avec moins de risques. Pour revenir à votre question, Chifco est une boite basée sur deux principes : la vision et les valeurs. Et on a voulu créer quelque chose qui a un réel impact. La technologie des objets connectés peut mener à des transformations dans les comportements et des usages. Partant de ce postulat, on s’est adapté au marché, en fonction de la maturité et des besoins des utilisateurs et on a des courbes de croissances très fortes parce qu’il y a un vrai besoin en Tunisie, bien que le consommateur n’est pas assez sensibilisé. (voir à la fin de l'interview les différents produits de Chifco, ndlr)

A quoi ou à qui devez-vous votre succès ?

A tous ceux qui m’ont aidé directement ou indirectement. Une fois, j’ai compté les kilomètres parcourus en Tunisie:  1.5 million de kilomètres! Entre temps, j’ai rencontré beaucoup de gens, et j’en profite d'ailleurs pour remercier toute personne qui a contribué que ce soit positivement ou négativement à ce projet.

Quel est, à votre avis, le caractère que doit avoir un entrepreneur qui réussit ?

Une force mentale. Pourquoi cela ? parce que dans l’entrepreneuriat, quand on réussit, tout le monde t’applaudit et tu vis des trucs extraordinaires. Mais quand ça tourne mal, tout le monde t’abandonnera et c’est toi seul, grâce à ton fort caractère, qui peux t'en sortir. C’est donc une personne qui ne baisse jamais les bras, qui bosse dur et qui se remet toujours en question.

Quel est votre secret de réussite à partager avec les jeunes entrepreneurs ?

Travailler, travailler et travailler ! Même quand réellement, les temps vont mal et qu’il n’y a pas de travail, il y a toujours quelque chose à faire : écrire des articles, s’intéresser aux sujets approfondis, construire sa propre réflexion, etc. Finalement, ce n’est pas la fortune que tu possèdes qui va t'immortaliser, c’est ton impact sur la communauté où tu vis, ce que tu as laissé à ton pays, le quartier où tu as grandi. Et c’est notre devoir.

Comment faites-vous le choix de vos partenaires et de vos employés ?

Encore une fois, les valeurs ! Tout d’abord le respect, et puis la volonté de construire ensemble, pas la volonté de se faire de l’argent ou de devenir une star.

Il y a beaucoup de jeunes qui portent ces valeurs mais malheureusement, ils n’ont pas trouvé le bon exemple ou ils sont pris dans un tourbillon qui les induit en erreur, chose qui les laisse trouver des excuses à beaucoup de détournements telle que la corruption ou les pots-de-vin, car leurs modèles de réussite sont d'anciens hommes d’affaires proches du régime. Ceci aussi est la faute de notre élite qui n’est pas en train d’accomplir son rôle dans l’encadrement des jeunes et leur expliquer que le secret de la réussite et du bonheur, c’est le travail, c’est la sueur, c’est le talent!

Comment passez-vous vos journées ?

Bureau, conf calls, meetings avec les équipes, réponses à des emails, préparation d’aspects stratégiques, conférences et déplacements...

Quel est votre plus grand échec ?

C’est très simple, le fait de me marier très jeune et de divorcer à cause du travail. C’est beaucoup plus difficile qu’on le pense. C’est même un point commun entre beaucoup de "startupperrs" parce que c’est très compliqué de concilier vie de famille et vie professionnelle quand on est à la tête d’une entreprise, quand on dirige des personnes et quand on a des engagements.

Quelle est la chose que vous regrettez le plus ?

Le fait d’avoir donné beaucoup de considération à certaines personnes. Personnellement, j’investis beaucoup sur les personnes, et parfois, quand tu relances la vie de quelqu’un, il a tendance à l’oublier rapidement.

Avez-vous fait face à des comportements surprenants à cause de votre âge ?

(Rires) Tous les jours ! Il y a des gens qui rentrent dans l’open-space (du bureau, ndlr) et qui demandent: «Bellehi je veux rencontrer Si Amine», et quand ils se rendent compte que je n’ai que 29 ans, ils ne le croient pas ! A la banque, ils (les banquiers, ndlr) connaissent Amine Chouaieb au téléphone mais quand ils le découvrent en vrai, ils ont du mal à croire qu’un jeune entrepreneur de 29 ans puisse diriger une boite chiffrée à des millions, c’est impensable pour eux.

Quelles sont les prochaines étapes, projets et événements de Chifco ?

Lancement en masse d’un produit grand public en Tunisie, croissance organique a travers la création de nouveaux départements, croissance externe si possible, introduction en bourse ou fusion.

Que peut-on vous souhaiter pour la suite ? 

Réussir à un point où une entreprise tunisienne crée un précédent sur la scène internationale.

*Chifco a développé 4 produits :

- Smart Home : c'est le produit phare de Chifco 

- Hotspot Wifi communautaire : Un nouveau en Tunisie mais qui est demandé en Tunisie, selon Amine Chouaieb

- Caméra IP : Chifco  fabrique ses propres caméras à zéro configuration où tout est enregistré sur le cloud. 

- GPS tracking: Global Net (partenaire de Chifco) conçoit le matériel, et Chifco fournit la plateforme en mode cloud avec les rapports, le suivi, le monitoring, etc.

Amine Chouaieb en 5 dates

2004 : Obtention du Baccalauréat et départ de Tunisie

2011 : Lancement de CHIFCO en Tunisie

2013 : Première participation à un World Economic forum à Capetown

2013 : Prix National de la maîtrise de l’énergie et Social African Prize by Orange

2015 : Levée de fonds et signature d’un contrat cadre avec un partenaire stratégique

Dans la même catégorie