Vous êtes ici

Ahmed Mhiri: Une levée de 5 millions d'euros pour sa startup TravelerCar

Ahmed Mhiri: Une levée de 5 millions d'euros pour sa startup TravelerCar

par Maher Mhidi / avril 05, 2016 / 0 commentaires
Catégories: 

Ahmed Mhiri

TravelerCar est une startup de location de voitures entre voyageurs fondée en 2012 en France, et qui opère dans plusieurs pays européens. Comptant plus de 100 000 utilisateurs depuis sa création, elle vient de lever 5 millions d'euros.  Derrière ce succès, un Tunisien, Ahmed Mhiri.

Diplômé de l'Ecole Supérieure des Technologies et d'Informatique de Charguia (devenue Ecole Nationle d'ingénieurs de Carthage), Ahmed Mhiri est parti poursuivre un master en sécurité informatique l'université de Versailles en France où il s'est installé depuis maintenant 13 ans. Après quelques années passées en entreprise, où il travaillait dans la sécurité des systèmes d'information, il décide de se lancer dans l'entrepreneuriat. Interview.

Wajjahni: Vous aviez une situation confortable en tant que salarié, et vous vous êtes lancé dans l'entrepreneuriat. C'était quoi le déclic?

Ahmed Mhiri: J'ai toujours voulu me lancer dans l'entrepreneuriat mais franchir le pas m'a pris du temps. Je me disais à chaque fois que je pouvais avoir un meilleur poste, un meilleur salaire, de meilleurs projets, une meilleure entreprise. Un jour, j'ai eu la chance d'avoir le tout, et j'ai réalisé que, malgré cela, je n'étais pas heureux. J'ai donc tout quitté pour vivre ce qui m'excitait le plus : entreprendre.

Wajjahni: Comment avez-vous eu l'idée de TravelerCar?

Ahmed Mhiri: J'ai toujours été adepte des nouveautés liées à l'économie collaborative et ce depuis les prémices. J'ai été amené à beaucoup voyager, à titre professionnel mais également personnel, et à chaque fois que je transitais par l'aéroport j'étais abasourdi par cette réalité absurde : aucune solution pour garer son véhicule à part dépenser des fortunes dans le parking de l'aéroport et y laisser sa voiture pendant des semaines sans aucune utilité. Le deuxième aspect qui m'a toujours interpellé, louer une voiture à destination coûtait une fortune.

J'ai eu la folle idée de rendre le parking gratuit, voire une source de revenu, et de rendre la location de voiture accessible à tous.

Aujourd'hui, 3 ans plus tard, ce n'est plus un pari fou mais une réalité. Un service disponible dans les principaux aéroports, gares et ports en France mais aussi en Belgique, aux Pays-Bas et en Suisse. Une équipe de 26 personnes, 60 partenaires et 100 000 utilisateurs.

Wajjahni: Si on devait simplifier le concept, TravelerCar en deux phrases?

Ahmed Mhiri: Bénéficiez d'un parking gratuit pendant vos voyages en partageant votre voiture. TravelerCar, l'assure en tous risques, gère le process de A à Z, et vous rémunère en plus sur chaque kilomètre parcouru.

 

Wajjahni: Vous opérez en France, en Belgique, en Suisse et aux Pays-Bas, et vous comptez investir de nouveaux marchés européens. Est-ce qu'on pourrait  voir TravelerCar un jour en Tunisie?

Ahmed Mhiri: Le service de parking gratuit n'existe pas encore en Tunisie mais TravelerCar y opère déjà un service différent : la location de voitures via des partenaires locaux ! Nous sommes aux aéroports de Tunis, Hamammet et Monastir où vous pouvez louer des véhicules à des tarifs défiant toute concurrence !

Wajjahni: Vous avez réussi à lever 5.75 millions d'euros (750 mille euros en 2014 et 5 millions d'euros en mars 2016), quels sont vos futurs projets de TravelerCar?

Ahmed: Des projets, il y en a plein ! Notre priorité est de renforcer notre présence sur le territoire Français et d'étendre notre couverture à toute l'Europe pour devenir le leader de la location de voiture entre voyageurs.  

Crédit photo: Ahmed Mhiri

Dans la même catégorie